À quoi sert la journée internationale de l’homme ?

C’est complètement dingue. On en apprend tous les jours. Y a le lot des bonnes surprises, qui vous donnent la niaque pour la journée, mais y a aussi le contrecoup parce qu’on choisit pas toujours ce qu’on apprend. C’est comme ça.

Bref, ce mardi de novembre, malgré le froid, un sourire scindait mon visage. Ma tête s’affairait déjà au travail devant la montagne de tâches à réaliser avant le grand soir, alors que mes jambes pédalaient frénétiquement sur le vélo-Toulouse rasant çà et là les automobilistes paniqués. Un matin normal quoi.

4

Sauf que badaboum, errant avec mon café sur des sites très peu recommandables (oui les sites sérieux, objectifs, impartiaux tout ça tout ça), je tombe sur ce magnifique article. Qui m’apprend (oui, d’où le début de l’article. Ça va vous suivez ? Vous voulez du pop-corn ?)… Je disais, ce site m’apprend qu’il y a une « journée internationale de l’homme ». Quelle drôle d’idée…

Pourquoi ces journées ?

Bon de base, moi je pensais qu’on faisait des « journées internationales » pour des causes, quitte à ce qu’elles soient un peu naïves. On trouve la journée internationale de la paix, des migrants et des réfugiés, contre le cancer, le handicap, plusieurs maladies, la justice sociale…etc. Bref, c’est beau les oiseaux chantent.

Parmi ces journées certaines ont une histoire importante, une histoire de lutte par exemple. Au hasard, la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, appelée avec mépris, « journée de la femme », est un héritage historique loin d’être folklorique comme le patriarcat aimerait qu’on le pense.1

Sauf que voilà, dans ma vision un peu angélique, j’avais oublié qu’on pouvait faire des journées de tout et n’importe quoi. Sûrement histoire de noyer ce qu’il y a réellement un sens universel. Alors nous avons par exemple :

  • 5 février : journée mondiale du Nutella, j’imagine que c’est une cause internationale…
  • 28 février : journée mondiale sans Facebook, autant faire une journée mondiale sans respirer…
  • 11 mars : journée mondiale de la plomberie, merci Mario Bross…
  • 24 mars : journée mondiale de la courtoisie au volant, la grosse blague…
  • 3 mai : journée mondiale du soleil, bon heureusement qu’il est là c’est vrai.
  • 21 juin : journée mondiale de la lenteur, oh s’il vous plaît, faites en un jour férié !!
  • 31 août : journée mondiale du blog, les blogs… quel intérêt ?
  • 26 octobre : journée mondiale des pâtes, je sais pas pour vous, mais moi c’est tous les jours.
  • 5 décembre : journée mondiale du Ninja, faites gaffe à vous quand même !

Et à tout cela s’ajoute, la journée de l’homme. Oui mais en fait, ce qui pourrait être une grosse blague comme la journée du Nutella (j’espère que je vais toucher un peu d’argent… à force), se transforme en espèce de frustration intestine de l’homme auquel, il faut avouer, on est plutôt habitués. La journée internationale des luttes des droits des femmes n’est pas le miroir de la journée de l’homme. Et ça, nos homo-phallus ont un peu de mal à l’accepter, donc ils décident de se plaindre… Bienvenue dans un monde fantastique…

Les tourments de l’homme moderne

Oh que c’est dur d’être un homme ! C’est en tout cas ce que nous dit Le Point. Des problèmes tout le monde en a. On pourrait s’en amuser, après tout, les problèmes de dominant ça existe. Sauf que ce que ne dit pas l’article c’est que les problèmes exposés sont exactement 3les axes stratégiques de communication des masculinistes. Ah tiens, on passe de la journée de l’homme à la journée contre les femmes… Voyez plutôt.

Il y a plus de suicide chez les hommes ? C’est vrai ! Pourtant, les hommes sont ceux qui subissent le moins de domination sociale et économique. Ce sont ceux qui, d’après leurs stéréotypes de genre, sont le moins exposés aux élans sentimentaux irrationnels. C’est peut-être que l’échec, chez les hommes, c’est un peu une négation de la virilité. C’en est à tel point qu’échouer à se suicider c’est la loose suprême.

  • Et oui, on vous a pas dit ? Les femmes tentent plus de se suicider, elles réussissent moins. Soyons sûr que la proximité des hommes avec les armes, dans leur volonté d’affirmation de leur pouvoir, n’y est pas pour rien.

Les pères sont les négligés de la justice dans les divorces ? Argument masculiniste typique. On voit des papas pleurer de chaudes larmes devant les caméras et monter couilleusement (ouais ça n’existe pas, bon) sur des grues ou monuments. Une stratégie qui n’a rien de spontané puisqu’elle vient directement des expériences étrangères en la matière (Canada, Angleterre,…)

  • Bon et sinon, sur le fond ? Dans les divorces/séparations, parmi les couples qui vont devant un-e juge des affaires familiales (pas tous donc), dans seulement 2% des cas il y a conflit autour de la garde de l’enfant. Il y a alors soit garde alternée imposée, soit garde maternelle ou paternelle imposée. La différence, dans ces cas, entre garde maternelle et paternelle représente 0,8% des enfants qui vivent la séparation de leurs parents. Pas bésef hein ?
  • 75% des pères ne veulent pas de la garde alternée, d’ailleurs, ça reflète bien le fait que ce sont en écrasante majorité les femmes qui s’en occupent. Mais voyez, la culture patriarcale enseigne aux hommes que les enfants sont leurs propriété. De là à changer leurs couches, leur faire à manger et les amener à l’école…2
  • Les lois que tentent de faire passer les masculinistes au sujet de la garde consistent essentiellement à conserver le droit à la garde alternée même en cas d’accusation de violences familiales ou d’inceste. Normal quoi…

Les garçons sont moins diplômés que les filles ? C’est vrai ! Mais ils poursuivent les études les plus valorisantes économiquement et socialement. Ils détiennent également les postes de direction dans tous les domaines économiques, y compris ceux qui correspondent aux stéréotypes féminins. Les masculinistes s’attaquent souvent au système scolaire comme étant construit pour la docilité des filles, qui, du coup, réussissent mieux. Ironique quand on regarde l’histoire de la scolarisation dans notre pays.

Bref, à la question que pose l’article « à quoi sert la journée internationale de l’homme ? », la réponse est « à combattre les droits des femmes ». J’attends avec impatience que dans sa folle clairvoyance, Le Point nous délivre également tous les tiraillements ultra-violents que subissent les riches. Détermination sociale à être brillant, choix cornélien entre Porsche et Ferrari, ou entre les Bahamas et Bora-Bora. La suite bientôt ?

Romain JAMMES

4

Advertisements

29 réflexions sur “À quoi sert la journée internationale de l’homme ?

  1. Pingback: Expliquer le féminisme aux hommes | Pearltrees

  2. « 28 février : journée mondiale sans Facebook, autant faire une journée mondiale sans respirer… »

    Rassure-moi.. tu plaisantes là, ou bien tu es aliéné au-delà du point de non-retour ?

  3. Pingback: A quoi sert la journée internationale de l’homme ? | Mes coups de coeur

  4. Peut-être faut-il préciser que :
    -65% de ceux qui ont des accidents au travail sont des hommes
    -95% des morts au travail sont des hommes
    -Les hommes sont plus exposés au travail pénible
    -Lorsque l’on dit que les femmes font 80% des tâches ménagères l’on retire celles ou l’homme participe le plus! Normal quoi!
    L’on invente le concept de double journée des femmes alors qu’elle est + longue de 8 minutes…
    -Sur l’école: Avant quand il y avait plus de profs hommes les filles réussissaient moins maintenant que c’est l’inverse c’est les garçons
    -25% des victimes de violence conjugale sont des hommes mais l’on n’en parle jamais.
    -La crise économique a touché le plus les hommes d’ailleurs le chômage des hommes est plus élevé que les femmes aux Usa ,Japon,…et est le même dans l’UE.Il y a des pays ou les hommes sont moins touchés (comme la Grèce) mais en Irlande par exemple les hommes sont bien plus au chômage que les femmes
    Le secteur des services se développe alors que l’industrie décline de + en + et les hommes sont le plus présent dans l’industrie.
    -etc,etc….

    • Archibald, vous allez me faire pleurer! Si les hommes ont plus d’accidents c’est parce qu’ils sont nettement moins respectueux des règles de sécurité et non la faute des femmes! Pour ce qui est des tâches ménagères que les hommes assument, je suppose que vous parlez de regarder la télé , jouer au foot ou aller au cinéma avec les enfants? Alors essayez donc de tenir une simple journée de mère de famille! Si les filles réussissent mieux à l’école, c’est parce qu’elles sont plus bosseuses que les garcons! Par contre si les hommes réussissent mieux dans le travail, c’est parce qu’ils sont favorisés par le patriarcat! J’ajoute aussi que leurs retraites sont 40% moins élevées que celles des hommes parce qu’elles sont seules à assumer les enfants. Enfin pour ce qui concerne les violences conjugales, 3 femmes meurent chaque semaine sous les coups de leurs conjoints, un homme meure tous les 15 jours abattu par une conjointe, dans 80% des cas en état de légitime défense!
      Alors vous pouvez toujours pleurnicher sur les petits malheurs des hommes, mais ce sont bien les femmes qui sont victimes de la culture patriarcale que votre stupide commentaire voudrait surtout défendre!

      • « Si les hommes ont plus d’accidents c’est parce qu’ils sont nettement moins respectueux des règles de sécurité »
        Bien sûr que non les hommes sont plus nombreux dans les métiers ouvriers, du bâtiment… alors que les femmes sont plus nombreuses dans les métiers de l’enseignement, comptabilité…
        Ils ne respectent pas moins la sécurité dans les métiers à risque ils sont plus présents dans les métiers à risque !
        « Pour ce qui est des tâches ménagères que les hommes assument, je suppose que vous parlez de regarder la télé, jouer au foot ou aller au cinéma avec les enfants? »
        Jardinage et bricolage.
        « Si les filles réussissent mieux à l’école, c’est parce qu’elles sont plus bosseuses que les garcons! Par contre si les hommes réussissent mieux dans le travail, c’est parce qu’ils sont favorisés par le patriarcat! »
        Ben voyons ! Et si les garçons réussissaient mieux l’on dirait que les filles sont discriminées.
        D’ailleurs maintenant que dans certains pays il y a plus de chômage chez les hommes que les femmes l’on dit que les femmes sont plus compétentes alors qu’avant elles étaient discriminées.
        « Enfin pour ce qui concerne les violences conjugales, 3 femmes meurent chaque semaine sous les coups de leurs conjoints, un homme meure tous les 15 jours abattu par une conjointe, dans 80% des cas en état de légitime défense! »
        Dans 50% des cas et non 80%
        http://femmes.gouv.fr/wp-content/uploads/2012/11/Etude-nationale-sur-les-morts-violentes-au-sein-du-couple-ann%C3%A9e-2011.pdf
        et je ne parlais pas des meurtres mais de l’ensemble de la violence conjugale (voir chiffres ONDRP).

      • Les « maletears » d’Archibald ne m’en font pas verser une.
        Si les hommes ont plus d’accident de travail que les femmes c’est qu’ils ne font pas les mêmes métiers. La faute à quoi? À l’éducation patriarcale.
        Le jardinage et le bricolage sont quand même plus plaisants à faire que le ménage, le repassage, changer les couches… Ce peut très souvent être un loisir et non une tâche ménagère.
        Par contre, je ne suis pas d’accord avec Artemizia sur un point : si les filles réussissent plus ce n’est pas parce qu’elles sont plus bosseuses, on dirait que là tu parles de quelque chose d’inné, de normal. C’est parce que l’éducation encourage plus les filles que les garçons à être studieuses. On ne veut pas les mêmes qualités pour nos enfants selon leur sexe… Encore ce fichu système patriarcal.
        Pourquoi les hommes sont plus touchés par le chômage? Parce qu’il y a plus d’hommes que de femmes qui ont un emploi peut-être?
        25% des victimes de meurtres conjugaux sont des hommes : tu es fâché avec les math? (Pourtant tu es un homme, haha!). 24/122 ça ne fait pas 25% mais 19,6%.
        Et excuse du peu, mais la grande majorité des victimes sont des femmes, la différence s’atténue entre les deux mais pourquoi? Parce qu’il y a eu moins de femmes tuées cette année-là (et tant mieux, que ça continue).
        Alors oui les hommes ont des problèmes, mais ce n’est pas parce que ce sont des hommes, alors que les femmes subissent des discriminations spécifiques à leur sexe.
        Pour conclure, je dirai cette célèbre phrase : « Le machisme tue tous les jours, le féminisme n’a jamais tué personne ».

      • Je ne pense pas que le fait d’être plus bosseuses soit inné chez les filles, probablement que leur éducation plus contrainte les amènent à être plus disciplinées et attentives, mais le fait est qu’elles réussissent mieux à l’école que les garçons parce qu’elles travaillent plus et non pas comme le suggère notre cher Archibald parce que le corps enseignant s’est féminisé et que les femmes favorisent les filles! Ces arguments masculinistes sont stupides et ne visent qu’à minimiser les revendications des femmes pour maintenir la domination masculine!

      • Oui, je ne suis pas d’accord sur ce sujet avec Archibald non plus.
        Je te reprenais juste parce que c’était mal avancé.
        Les filles ne sont pas plus avantagées maintenant. Une étude a été menée pour savoir à qui les profs donnaient le plus la parole, et devinez la réponse… Aux garçons! Même les professeures. (http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/09/01/01016-20100901ARTFIG00446-les-profs-consacrent-souvent-plus-de-temps-aux-garcons.php)

  5. Quelques phrases me gênent dans cet article.
    – Il y a plus de suicides chez les hommes que chez les femmes : en effet mais la méthode la plus couramment employée est la pendaison. La proximité des armes, peut-être joue-t-elle un peu mais j’émettrais des réserves.
    – « Ce sont ceux qui, d’après leurs stéréotypes de genre, sont le moins exposés aux élans sentimentaux irrationnels » : les psychoses paranoïaques, dont font partie les délires passionnels, sont plus présentes chez les hommes. (Ce qui peut être une des multiples réponse à la question : pourquoi les hommes battent-ils plus leur compagne que l’inverse.)

    Sinon j’ai beaucoup rit en lisant les journées internationales extravagantes, et beaucoup moins en voyant les affiches. Mais comment peut-on produire des horreurs pareilles? Et après on accuse les féministes d’être extrémistes et de vouloir du mal aux hommes (ce qui est évidemment faux). Alors les masculinistes, je ne sais pas à quel niveau ils sont…

  6. « Le jardinage et le bricolage sont quand même plus plaisants à faire que le ménage, le repassage, changer les couches »
    Ça dépend tondre la pelouse tailler la haie réparer l’évier et monter un meuble ce n’est pas forcément du loisir. Et puis faire la cuisine peut être très plaisant (moi personnellement j’aime bien donc c’est du loisir ?).
    « Pourquoi les hommes sont plus touchés par le chômage? Parce qu’il y a plus d’hommes que de femmes qui ont un emploi peut-être? »
    Il y a plus d’hommes actifs que de femmes c’est vrai mais le TAUX des hommes est plus élevé que celui des femmes au Japon, Usa et est le même en Europe.
    « 25% des victimes de meurtres conjugaux sont des hommes : tu es fâché avec les math? (Pourtant tu es un homme, haha!). »
    Je parlais de l’ensemble de la violence conjugaux et pas seulement des meurtres.
    Les enquêtes de l’ONDRP font état de 136 000 hommes victimes et 400 000 femmes victimes de violence physique soit un taux de 25,37% d’hommes victimes et pour les meurtres la part d’hommes victimes est de 16,4%.
    http://nunca.mas.over-blog.com/article-violences-conjugales-dernieres-statistiques-de-l-ondrp-111620433.html

    • Puisque tu parles de cuisine il se trouve que justement cette tâche fait partie de celles qui sont de plus en plus partagées par les hommes, et oui comme tu le dis « ça peut être très plaisant ». Par contre ménage, lessive, vaisselle etc… ça avance pas aussi vite étrangement.

    • On peut tout faire dire aux stats…

      La définition économique et statistique du chômage, c’est d’être à la recherche d’un emploi. Par conséquent, une femme au foyer n’est pas au chômage, elle est « inactive » dans les stats. Cela ne veut pas dire qu’elle ne souhaiterai pas travailler si la conjoncture économique y était favorable.

      Il y a parfois plus de chômage chez les hommes, car dans le modèle patriarcal où l’homme est le « breadwinner », un homme sans emploi refuse de devenir inactif, et les salaires des hommes étant plus élevés que ceux de femmes, il est souvent difficile pour un foyer moyen de se contenter du salaire de la femme. Il est donc au « chômage ».

      À l’inverse, les femmes sont encouragées par divers facteurs à devenir inactive lorsqu’elle perde leur emploi plutôt que d’en chercher un autre : salaires plus faibles, conjoncture économique, et discours ambiant (y compris dans les agence Pôle Emploi) poussant les femmes à renoncer à chercher un emploi pour s’occuper du foyer.

      La statistique qu’il faut regarder, c’est le « taux d’emploi », c’est-à-dire la part de ceux qui travaillent sur la population TOTALE. Je te mets au défi de me citer un seul pays où le taux d’emploi des femmes est supérieur à celui des hommes.

  7. Non mais c’est vrai que c’est bien l’égalité, alors pour chaque journée il faudrait faire une journée « miroir » nan?
    Je propose donc:
    la journée internationale de la guerre
    la journée des gens qui sont bien chez eux et qui ne sont pas persécutés pour leur religion, leurs opinions politiques, leur orientation sexuelle, leurs origines etc…
    La journée pour le cancer (parce-que bon il lutte contre le surpeuplement celui-là)
    La journée des gens qui sont en parfaite santé
    La journée de l’injustice sociale
    Et puis tiens au passage instaurons la journée des blancs, ou mieux la journée des hommes cadres occidentaux blancs de 40 ans parce-qu’ils en ont marre de ne pas avoir de raison de se plaindre (tiens en voilà une bonne raison de se plaindre!).

  8. Je serai capitaine.

    La guerre des chiffres ne m’intéresse pas et les pics du genre « la vaisselle c’est pas facile et le bricolage c’est un loisir » encore moins. Par contre, me rendre compte une nouvelle fois que les masculistes et les féministes se permettent de parler au nom de toutes les femmes et de tout les hommes (dans cette ordre pour les quatre termes) me fait doucement rigoler, au mieux, et me rends clairement triste au pire.

    Ça serait tellement plus simple pour eux si on vivait toujours dans les années 30… Mais non, homme aujourd’hui ne veut pas dire forcément macho et femme ne veut pas dire petite chose fragile. Parce qu’ils ont bien travaillé depuis 80 ans, le droit de vote acordé aux femmes par les hommes, l’autorisation d’ouvrir un compte en banque par une femme Grace aux hommes, la journée internationale du droit des femmes attablie par des hommes. On pourrait continuer la liste encore et encore… Même le terme féminisme est créé par les hommes, qui ont créé le masculisme dans la foulé parce qu’il ne faut pas déconner quand même.

    Tout ça pour dire que moi, comme la majorité des hommes, mecs, boloss, bonhomme que je connais, nous faisons la vaisselle, le ménage, le bricolage, et toutes ces conneries AVEC nos femmes, amies, meuf, gonzesse, etc… Et avec le sourire s’il vous plait (parce que quand on fait la gueule ça ne vous plait pas, vous vous resevé ce droit a « bouder »). Je suis de cette génération d’hommes qui ont été élevé avec la notion d’égalité entre femme et homme dans la ligne de mire, donc d’une génération d’homme qui n’a ni besoin de conseils de masculistes ni de conseils de féministes : c’est comme trier ma poubelle, vous êtes gentil mais j’ai appri ça a l’école.

    Je traite les femmes comme je traite les hommes, c’est ma définition de l’égalité des sexes : aucunes faveurs n’est plus accordées à l’une qu’à l’autre. Mais il faudrait que ça marche dans les deux sens. Oui les femmes devrait avoir autant accès à des rôles importants dans la société, mais si c’est pour reproduire le schéma de leurs papas je ne voit pas l’intérêt. Oui les hommes devrait participer tout autan à la vie de famille que les femmes, mais si tu veux que je sois ton papa et ton amant je te remerci de bien vouloir être ma mère et ma putain.

    Bref, hommes et femmes je vous aime et vous méprise tout autant et je me battrai quand même tout en sachant que vous n’en valez pas la peine.

    La journée de l’homme ne sert à rien, pour répondre à la question de l’article. La journée de la femme non plus d’ailleurs, sauf à nous faire croire que le reste de l’année on peut se pourrir les unes les autres.

  9. Certains hommes aussi sont victimes de ce système, instauré bien avant leur naissance.
    Je conseille la lecture de XY de Elisabeth Badinter et le début de King Kong Theory de Virginie Despentes.
    Même si les sujets sont différents les hommes ont aussi leur lot et il est important d’en parler car il est tabou pour un homme d’être faible donc les souffrances masculines sont tues. Les clichés stigmatisent autant les hommes que les femmes mais pas sur les mêmes choses. C’est stupide de vouloir donner une échelle de souffrance entre hommes et femmes.

    • Oui, mais ce que combat le féminisme, c’est ce système sociétal qui répond au doux nom de « patriarcat » (on aurait pu l’appeler Robert, mais c’était trop commun) et qui entérine des différences de genre faisant souffrir les femmes ET les hommes. Personne n’a jamais nié que les hommes souffraient de souffrances bien spécifiques (en tant que femme, je ne saurais jamais par exemple ce que c’est que d’être traitée de tapette ou de ne pas entrer dans le moule du gagnant qui réussit). Mais ces souffrances ne sont pas induites par un système dominé par les femmes, elles sont induites par un système dominé par les hommes, qui ont toujours détenu le pouvoir économique, politique, moral. Ce n’est pas aux hommes qu’il faut faire la guerre, mais à ce système. Le féminisme n’est de toute façon pas une guerre contre les hommes. Ce que mènent les masculiniste, c’est vraiment une guerre contre les femmes.

  10. Allez je vous propose un truc on va choper les phrases les plus débiles de l’article, commentaires compris:

    -«  »Et ça, nos homo-phallus ont un peu de mal à l’accepter, donc ils décident de se plaindre… «  »

    Youpi je traite gratuitement la moitié de l’humanité de beaufs. Comme ça pour le fun 🙂

    -«  »C’est peut-être que l’échec, chez les hommes, c’est un peu une négation de la virilité. C’en est à tel point qu’échouer à se suicider c’est la loose suprême. » »

    Et Germaine t’as vu il s’est suicidé…oh la ptite bite!!

    – «  »Dans les divorces/séparations, parmi les couples qui vont devant un-e juge des affaires familiales (pas tous donc), dans seulement 2% des cas il y a conflit autour de la garde de l’enfant. » »

    Et que 80% des hommes se sentent incapables d’élever un enfant ça pose pas un problème de construction sociale? C’est comme si je te dis « les femmes gagnent moins mais en même temps elles sont jamais candidates pour les promotions donc bon…. ». C’est aussi stupide..

    «  »De là à changer leurs couches, leur faire à manger et les amener à l’école… » »

    Maman gentil, papa gros beauf!

    «  »Les lois que tentent de faire passer les masculinistes au sujet de la garde consistent essentiellement à conserver le droit à la garde alternée même en cas d’accusation de violences familiales ou d’inceste. » »

    Un pitit chouilla reducteur (…et un peu malhonnête aussi….)

    Et dans les commentaires on a des perles aussi:

    « Archibald, vous allez me faire pleurer! Si les hommes ont plus d’accidents c’est parce qu’ils sont nettement moins respectueux des règles de sécurité et non la faute des femmes! » »

    Tous gros beauf et maladroit….. Si si si…bien sur on est contre la théorie du genre pourquoi?

    « Si elles réussissent mieux c’est parce qu’elles sont plus bosseuses que les garçons!  »

    Papa beauf maladroit et branleur….

    « Le jardinage et le bricolage sont quand même plus plaisants à faire que le ménage, le repassage »

    Ah ouais… d’accord…

    Et après ils en débattent pendant 4 commentaires………………………..jpeux rien pour vous les gars………..

  11. Pingback: L'art et la manière | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s