Médias fascistes…

Y a des nouvelles qui vous foutent hors de vous pour la journée. Je suis habitué, d’une certaine manière. Je regarde patiemment BFM-TV quand je prends mon petit dej’ le matin. Ce n’est pas que je crois une seconde les conneries qui s’y racontent, c’est que ça me donne un peu la température de ce que la culture dominante veut nous faire avaler aujourd’hui. Pour chier dans un pot, il faut y voir clair quoi.h-20-2676119-1326111879

Mais là, la magie des médias me laisse encore une fois sans voix. J’ai beau être averti, chaque fois ça me dépasse. Un sondage sort de nulle part et vient dire que le Front National est en grande partie dédiabolisé et qu’un tiers des français adhèrent à ses idées. Bon ça fout en rogne déjà, du moins quand on a un minimum de cerveau et qu’il est pas essentiellement dirigé dans la haine de l’autre. On relativise, on se dit « bon les sondages tout ça tout ça,… » mais on l’a mauvaise parce que c’est relayé partout…

Sauf que ce sondage, il ne vient pas de rien et surtout, ses résultats non plus. Est-ce que ces putains de médias fascistes, qui ont fait la pub de Le Pen pendant des années, sont pas en train de s’en féliciter ?

Investigation (n,f) : Croire sur parole un fasciste

L’investigation, chez beaucoup de médias dominants ça a une drôle de saveur. Fini les caméras cachées, les croisements d’informations, les vérifications, la preuve par les actes tout ça tout ça. Non c’était avant, bien avant, ou alors c’est des médias gauchos lus par 4 personnes. Non, la vraie modernité maintenant c’est de croire le FN sur parole.

Alors à coup de grands renforts d’éditorialistes, le Front National a tenté sa petite musique de la reconversion socialo. La mère facho a été élue présidente de son groupuscule et d’un seul coup plus personne n’a de mémoire : « hein de quoi ? Le Front National ? L’ultra-libéralisme associé à l’antisémitisme, au racisme, au négationnisme, au sexisme ou à l’homophobie ? » Bah tout ça c’est fini. C’est devenu le FN qui défend mordicus les pauvres ouvriers manipulés par des gauchistes qui « éructent » comme l’infâme Mélenchon. C’est devenu le FN qui est juste réaliste, qui exagère parfois un peu bon, mais qui s’est vachement calmé depuis que le borgne est au placard. C’est devenu un parti républicain qui défend l’augmentation des salaires, grâce à l’expulsion d’immigrés. Celui qui donnera plus d’aides sociales, en supprimant celles de immigrés et qui s’en prend avec plein d’énergie aux patrons voyous que même Parisot ne peut plus cautionner tout en prenant le soin de ne pas toucher à l’ISF histoire que la bourgeoise puisse rentrer au château après ses meetings. Des interrogations sur la viabilité de tout ça ? Ah c’est d’un autre temps j’oubliais…

f

Le FN c’est le parti du peuple, le parti des pauvres laissés pour compte par l’infâme mondialisation. Quoi qu’il ait voté avant, c’est pas l’important. Quand le FN dit que tous les autres sont tous pourris, les médias aiment bien ça. Ils aiment bien parce que ça fait vendre, puis ils aiment bien parce qu’en faisant du « tous pourris » ils ont l’impression d’être indépendants. Pauvres débiles !

Le FN c’est le parti des anciens tout. Un ancien communiste ? La vache ! La caméra s’approche, le micro se tend « Je suis ancien communiste, mais je suis allé au FN parce que le PCF c’est la foire aux bou… » (la suite est coupée au montage). Nom d’une pipe ! Un ancien communiste. C’est fou ! Quoi ??? Une ancienne socialiste ? « Oui j’étais au PS mais ils font parti du système » Comme c’est beau. Mais les questions que le journaliste ne se pose pas c’est : quand ? pendant combien de temps ? est-ce que c’est vrai ? tu te fous pas de ma gueule ? Tu trouves que y a pas un problème mental dans ta conversion communo-fasco-vaguebleumariniste ? Mais ce serait trop demandé, puis ça intéresse personne hein ?

f3

L’investigation moderne c’est le publi-reportage. Le FN vous concocte un packaging parfait : des images, un petit story-telling, du croustillant quand même, et le fameux « recours au système UMPS ». Et en boucle pendant les législatives partielles les médias y sont allés de leurs grandes éloges, jusqu’à la grosse claque qu’a pris le FN où l’on a pas entendu une once d’auto-critique. L’auto-critique, un truc de gaucho aussi ça ! Un scepticisme sur ce virage social ? Un peu d’esprit critique sur les dossiers de presse ? Une réflexion sur les conséquences d’un tel traitement ? Non rien, nada, quedal, quetchi, walou, peau de balle…

Réalité (n,f) : monde à partir duquel des médias s’amusent à créer un miroir déformant

C’est vrai, il y a une banalisation des idées de Front National. La faute à qui ? Certes à ces bouffons de l’UMP qui n’ont pour seule stratégie que de courir derrière le lapin, de plonger dans des discussions ineptes sur les pratiques religieuses, le Hallal dans les cantines ou le danger de l’immigration. Mais faute aussi à ces médias racistes et xénophobes qui répandent cette bonne parole à qui défend un autre modèle : « mais on ne peut pas accueillir toute la misère du monde ! » « mais n’importe qui va venir ! » « mais l’immigration ça nous coûte ! » « mais déjà que y a pas de travail pour les français… » Tous ces mensonges, ces manipulations, ce ne sont pas des paroles, c’est du vomi, de la haine à l’état pur que ces décervelés recrachent comme un tract fasciste.

f2

Prophéties auto-réalisatrices quand des médias reprennent les éléments de langage, les arguments, les analyses des réactionnaires à toute heure, pour tout sujet, se permettant ensuite de dire que leurs idées avancent. Horde de minables prétentieux qui estimez être au dessus de la mêlée mais organisez un pogrom politique en guise de débat, pour vous plaindre ensuite que le peuple n’y trouve pas son intérêt. Je vous crache à la gueule !

Vermine puante qui comparez Marine Le Pen et Mélenchon, deux idéaux, deux méthodes, deux projets de société radicalement opposés. L’une divise et renforce le pouvoir oligarchique, pointe l’immigré, le fonctionnaire, le syndicaliste, l’homosexuel pour casser les classes et offrir sur un plateau le peuple aux puissants. L’autre rassemble ceux qui partagent des conditions de vie contre ceux qui tentent de les soumettre au pouvoir de l’argent. L’une attise les conflits religieux et parade avec les catholiques, l’autre est laïque et les range toutes dans la sphère du privé. L’une méprise le peuple et la démocratie, l’autre veut refonder la République pour donner le pouvoir aux masses. Qui banalise quoi, quand dans une bouillie infâme ces pourritures mettent ces personnes dans le même panier ?f4

Qui ment quand à Hénin Beaumont, un passage éclair de Le Pen en place public, millimétré pour ne rencontrer que des partisans, se transforme sur les écrans en bain de foule populaire démontrant l’acclamation de cette connasse ? Qui ment quand il écrit que Mélenchon se cache devant ce mouvement, n’ose pas sortir et se fait chahuter ? J’ai vécu personnellement ces scènes. Rien ne justifie un tel traitement sinon la conversion au fiel que l’extrême droite répand dans la société.

Journaliste (attribut) : individu indispensable au bon fonctionnement démocratique

Média fasciste qui fait la courte échelle au Front National. Média fasciste qui réduit la démocratie à une course hippique désintellectualisée. Média fasciste qui méprise le peuple. Média fasciste, qui diffuse ces idées racistes, xénophobes et machistes. Média fasciste qui préfère parler du Hallal imaginaire des cantines plutôt que des collusions industrielles. Média fasciste anti-parlementariste, à l’indignation calculée et sélective. Média fasciste abrutissant qui construit la société comme un spectacle permanent, une arène de gladiateurs entre toutes et tous. Qui monte des émissions honteuses où des femmes se réduisent elles-mêmes en objet de consommation, qui pousse l’individualisme et le chacun pour soi comme la valeur ultime.

Vous portez une responsabilité marquante dans l’état de l’opinion publique, dans la difficulté qu’ont les personnes comme nous qui essayons chaque jour de rallumer l’étincelle : celle du débat, celle de la création culturelle, celle de l’amour…

Romain JAMMES

Advertisements

34 réflexions sur “Médias fascistes…

  1. Suis entièrement d’accord avec vous, Romain, et ce coup de gueule juste et salvateur contre ces putains de médias de merde, je les hais. Mais j’ai un peu de mal avec l’amalgame « médias fascistes ». On ne va pas les convaincre du système qui les rend prisonniers en les insultant ainsi; Ils sont lâches, vendus au système pour la plupart, mais y’a la cohorte des précaires à qui il faudrait faire prendre conscience du joug sous lequel ils sont et du sale boulot qu’on leur fait faire, les rendant complices parfois, souvent. Comment faire ? Le dénoncer toujours mais faut faire avancer le shmilblik, donc je m’interroge. Pas avec ce terme là, en tout cas, pour moi.

      • ok, on est d’accord. D’ailleurs, après son coup de gueule justifié auprès d’un étudiant en journalisme, Mélenchon a fait une excellente conf. à l’école des journalistes pour expliquer les raisons de son énervement mais aussi pour leur expliquer à ces petits Djeune’s comment ils allaient se faire baiser par le binz s’ils acceptent d’être esclaves. Excellente conf. qu’on devrait réécouter, y’avait tout dedans. Mais, ça bien sûr, les médiacrottess n’en ont pas parlé. Je le redis, je les hais. Suis très forte aussi dans le coup de gueule ! la preuve. Bises

      • « Le vendredi 9 avril 2010, le président du Parti de Gauche était invité au Centre de Formation des Journalistes à Paris (CFJ-CFPJ) suite au buzz médiatique créé par son algarade avec un étudiant en journalisme. Il s’explique longuement sur ses rapports avec les journalistes, sa vision d’une profession précarisée et la bataille qu’il entend mener contre toutes les cléricatures y compris celle des médias dominants. »

      • Merci Bruno, j’étais en train de rechercher cette excellente conf. de Mélenchon que je citais plus haut.

  2. Mieux vaut un bon coup de gueule que rien du tout par rapport à cette montée nauséabonde du FN. Perso je suis sidéré par la tournure que prend la situation vis à vis du Front. Encore quelques années et il y en aura de plus en plus près à donner le Bon Dieu sans confession à Marine Le Pen. Pour ma part je suis anti-Fn et j’en suis fier mais je suis aussi suisse-français et j’ai vu en Suisse comme l’UDC c’est banalisé auprès de la population suisse pour devenir même le premier parti du pays. Je prédis que le Fn se banalisera de même et qu’il y aura toujours plus de personnes prêtes à créditer un tel parti.

  3. Et faut voir les journaux : le nouvel obs, libe , journaux portes-flibgues du pouvoir .
    LEs socialos ne sont pas bien en ce moment et voit monter la vraie gauche donc ils nous refont le coupde juste avant les elections : ATTENTION y a le Pen votez utile

  4. Si la presse a des problèmes, elle n’a qu’a s’en prendre à ses propres incuries. Cette crise des éditions papier n’existe pas en GB ni aux Etats-Unis qui sortent de véritables journaux avec de nombreuses pages bourrées de papiers de souvent de bonne qualité. en France, la qualité part à vau-l’eau. Qu’a t–on dans la main ? un mince tas de feuilles remplies avec rien moins que les communiqués Reuters ou AFP un peu habillés. Et c’est presque tout. Du coup, on se croit obligé de faire dans le sensationnalisme, se rapprocher de la trash press pour se retenir aux branches. Tant que des gens comme Dassault ou Lagardère (voire Tapie) pourront posséder des titres, ça ira toujours dans le sens qu’on connait. Des journalistes bien, il y en a, et la plupart des journalistes penchent bien à gauche. Mais pour garder son boulot, ne pas écrire contre les annonceurs réels et potentiels, ni ne froisser la classe dirigeante sinon t’es viré – Et ça ça craint

    Voilà le résultat de la logique marchande. La presse ne survivra que par la qualité, pas par des scoops qui n’intéressent plus personnes, parce qu’on vit une époque de zapping ou une information chasse l’autre en un temps record. Maintenant, si les groupes persévèrent à éditer une presse de m.****, faut pas s’étonner que personne ne veuille plus l’acheter.

  5. Merci, au moins t’as gueulé pour nous autres, camarade toulousain. Jim Morrison a dit : « Celui qui contrôle les médias contrôle les esprits »…

  6. Pingback: Les collectivités vont financer les cadeaux faits au MEDEF | Collectif La Garde Le Pradet

  7. ton article me fait profondément pitié. Tu crois encore que le méchant raciste c’est LE PEN et que l’UMPS allié objectif de la Banque et de la Finance ne fait pas plus de dégats ? Tu es une merde !

      • Je ne suis pas dupe, je déteste l’axe islamophobe de Marine Le Pen, et je n’irais pas voter pour elle pour cela. Malgré tout elle est largement plus diabolisé dans les médias que les putains de l’UMPS. Simple exemple : son interview chez Pascale Clark durant la campagne des présidentielles… Les journalistes se permettent de jouer les effronter face à elle alors qu’ils n’osent absolument pas le faire devant un Sarkozy ou un Hollande. Dupont-Aignan ou Cheminade ont subi une diabolisation similaire d’ailleurs durant la campagne (cf voir comment ce bouffon de Apathie, avec son accent du sud alors qu’il vit depuis 40 ans à Paris, les as accueilli tous les deux dans le grand journal…).

        Et quand à lui attribuer les torts du FN du passé c’est stupide. Le PC aussi pour qui tu sembles avoir voter (en votant Mélanchon) aussi était contre l’immigration en 1981 avec G. Marchais…

    • Au contraire cet article est très bien construit et témoigne, d’une ambition à grande mesure pour obtenir une place de choix dans la liste aux futures municipales, il faut bien savoir séduire ses partenaires « libertaires », du FDG, pour bien se placer, et le crédo « tous fachos », est une formule gagnante!C’est clair, net, précis, ça plaît aux bobos, ça donne bonne conscience, et cela séduit la nomenclatura. C’est du même ordre que Lepen qui dénonce un « hypothétique complot judéo-maçonnique », il faut savoir plaire à ses alliés et interlocuteurs, on appelle ça la démagogie, à droite la beaufitude, à gauche la bien pensance, ou le prêt à penser du soviet moralisateur.
      La démagogie est le propre du politique, et cet article en révèle la maîtrise, sache à qui tu parles, et tu obtiendras de celui qui t’écoutes ce que tu souhaites.

    • Le F.N. n’a pas changé, il s’est simplement costumé. Il y a des traces qui ne trompent pas : certaines fédérations ont conservé l’ancien logo, inspiré par les faisceaux de Mussolini et le nouveau n’est qu’une copie stylisée et modernisée de l’ancien. La fille n’a jamais critiqué publiquement les comportements et déclarations passés du père. Les militants ont interdiction de tendre le bras, mais ses lieutenants et elle voyagent beaucoup pour rencontrer des responsables de partis étrangers extrême-droite, fascistes, voire néo-nazis dans le but de construire une alliance internationale.
      Ah, j’oubliais un détail : Mélenchon (et non Mélan..) s’écrit avec un « e » comme espoir;

      • C’est vrai, le FN s’est mue, et n’a pas changé, ça c’est évident, il se cache mieux derrière un vernis de respectabilité et une stratégie empruntée à certains mouvements politiques de « gauchiste »: la victimisation. Pour autant, on ne peut pas dire qu’une partie de la gauche soit très claire au sujet de la laïcité, quand on voit qu’une partie accepte de manifester pour la Palestine avec les militants du Hamas (drapeau qu’on a pu voir), et les alliances douteuses avec l’alter-ego du Bloc Identitaire: Les indigènes de la Républiqueet la défense de son leader, amie de Tariq le progressiste, on peut s’interroger si les rouges ne sont pas teints de brun! Les républicains ne feront pas long feu face à la gauche communautariste, pour partie brune, anti système, anti laïque, et idiot utile de Lepen SA ou FN.

      • Un blog intéressant traite de cela, des caricatures, et construit une auto critique de la gauche bien pensante: le mouvement anarcho-droitier, un mouvement humoristique au sein du NPA, qui fait la critique de tous les clichés classiques à gauche. http://fightclubnpa.blogspot.fr/

  8. Pingback: Sarko II : le retour dont tout le monde se fout « L'Art et La Manière

  9. Pingback: On a trouvé plus fort qu’un socialiste votant les pleins pouvoirs à Pétain « L'Art et La Manière

  10. diviser pour mieux régner, oui, tout à fait, avec une nuance toutefois: c’est le petit peuple que l’on cherche à diviser. Car le communautarisme , lui, ne fait que se renforcer et prendre de l’ampleur, ce qui déstabilise encore davantage l’édifice, et remet en cause l’existence même de votre République française.

  11. Quand l’ideologie et le conditionnement empeche de se confronter avec les realités..

    c’est encore plus inquietant que les frontistes, qui malgré leurs volontés plus ou moins obscures, ont tout de meme conscience de certaines choses, notamment les vrais problemes actuels sur la barbarie, la delinquance, le multiculturalisme associé, et bien entendu certaines religions (il faut d’ailleurs etre un peu idiot pour ignorer les consequences nefastes des religions totalitaires expansionistes, dans tous les pays du monde, et se concentrer, voir diaboliser ceux qui en ont peur, à juste titre)

    Une chose vous lie en tous cas, la diabolisation des medias traditionnels, toutes les extremes ont toujours balancé cette lithanie ridicule : « les medias vous mentent », ça va du fn, à egalité et reconciliation, en passant par les non moins dangereux « rouges » (ça commence à l’extreme du ps)..C’est vrai que les medias travestissent parfois la realité, mais surement pas dans le sens ou vous l’entendez, c’est meme tout l’inverse, ils enjolivent la realité, parlent rarement des faits divers graves, des noms associés (lire « la france orange mecanique »), du cout de certaines aides, etc le tout pour garder une certaine paix sociale chere aux gouvernements successifs.

  12. I do not drop a great deal of remarks, however i did a
    few searching and wound up here Médias fascistes… | L’Art et La Manière. And I actually do have 2 questions for you if you tend not to mind. Could it be just me or does it seem like some of the comments appear as if they are coming from brain dead people? 😛 And, if you are writing on other online sites, I’d like
    to follow anything fresh you have to post. Would you make a list of all of your social
    sites like your twitter feed, Facebook page or linkedin profile?

  13. C’est votre droit de ne pas voter FN, mais c’est trop facile d’insulter les médias juste car vous n’êtes pas content qu’ils laissent la parole à une personne qui représente plus de 6 millions de français. Mais bon.

  14. Pingback: Quand est-ce que tout ça a basculé ? | L'Art et La Manière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s