La mini-jupe et le viol

Bon c’est les fêtes mais faut pas déconner, le champagne ça monte vite à la tête et ça donne pas que des idées lumineuses. Je ne parle pas spécialement que de Boutin qui, au lieu de se noyer dans l’eau bénite, a renvoyé d’un revers de mains l’idée d’un mariage pour tou-te-s. Après tout, les homosexuel-le-s peuvent, comme tout le monde, se marier avec une personne de l’autre sexe, alors pas de faux débat.

une-silhouette-de-femme-10688010sfinv_2587

Mais comme je le précisais il ne s’agit pas de ça, mais d’une chose plus grave que l’illumination d’une décérébrée. Cette fois, ce sont des mecs, ils sont plusieurs, ils ont le pouvoir, et ils vivent dans un monde enchanté (pour les hommes) où c’est la fautes des femmes si elles se font violer.

Non, vous ne rêvez pas, au Swaziland, on a décidé de  réactiver une vieille loi coloniale(oui on est doués pour inventer ce genre de trucs) datant de 1889 qui puni le port de la jupe parce qu’il « facilite le viol ». Sinon tout va bien ?

La femme et le patriarcat

Qu’on se mette d’accord tout de suite. Je ne vais pas vous faire le coup de l’Afrique folklorique comme nos bons journalistes sont capables de le faire. La culpabilisation de la femme en cas de viol est un phénomène récurrent dans notre société. Sa parole est toujours très largement mise en cause. Tout est bon :

  • Elle a été aguicheuse,
  • Elle n’a pas vraiment dit non,
  • Elle ment tout simplement pour se venger
  • Ça fait quelques années, il y a prescription.

On a bien sur vu pire : puisque Banon a ressorti son histoire avec DSK pour toucher le pactole et être médiatisée ou que Diallo a trouvé le bon filon pour se mettre à l’abri de tout ennui financier. Ne levez pas les yeux, tout ça je l’ai entendu dans les médias mais aussi très largement autour de moi.clementine-autain-viol-nouvel-obs

Évidemment notre société condamne officiellement le viol (même s’il l’accepte quand est payant mais ça c’est un autre débat). Mais évidemment à 2% des accusés réellement condamnés il y a une certaine marge. Et les condamnations sont parfois à la hauteur de l’affaire du viol collectif de septembre dernier. Vous savez, celle où les journalistes parlaient de tournante, comme au ping-pong ! Ça a l’air tellement ludique.

Le phénomène général qui se cache derrière tout ça est stupéfiant. Il existe un monde dans lequel nous évoluons et qui pour nos fabuleux hommes est tellement immuable que toute subversion tient du contre nature. Évidemment, comme dirait Didier Super, quand on est convaincus qu’on a raison, on a plus besoin de se casser le cul à réfléchir. Revenons-en à nos moutons. Nous vivons dans un monde où naturellement les hommes ont des envies irrépressibles de femmes et c’est comme ça.

Donc il faut bien que les femmes s’adaptent à nous, infâmes prédateurs, et arrêtent de nous montrer leurs seins et leur cul à tout bout de champ. Ou alors seulement quand on veut bien : c’est toujours agréable de voir une paire de nichon sur une pub pour un yaourt. Il nous vient plein d’idées hyper-catholiques. Donc comme c’est naturel, ça ne peut pas vraiment être de la faute de l’homme s’il y a désir ou viol, mais de la faute de la femme qui n’a pas suffisamment caché son corps. Que ce soit clair, la solution c’est le voile intégral ou la robe de nonne pour tout le monde !

CFCV_CHAMBRE_HDCette logique est évidemment omniprésente dans la société patriarcale puisque nous sommes persuadés que si les femmes occupent 80% des tâches ménagères c’est en grande partie par goût. Goût pour s’occuper d’un enfant (leur fonction naturelle), goût artistique pour la décoration, goût de la cuisine ou autres foutaises… De toute évidence il ne faut pas y voir l’exercice d’une domination culturelle mais un fait naturel qui contente bien mes homologues à phallus.

L’homme dans tout ça

Il y a des hommes qui rappellent toujours la condition dans laquelle les met notre société patriarcale. Parfois c’est hypocritement les exceptions qui confirment la règle comme les viols ou la prostitution d’hommes de la part de femmes. Bien sûr il ne s’agit pas tant de confirmer que de combattre les analyses féministes. Parfois c’est un nombrilisme patenté quand on pleurniche sur les inconvénients des caractéristiques du genre masculin.

Je ne suis pas dans cette optique, néanmoins, cette loi au Swaziland et la logique qu’elle soulève ne sont pas vraiment reluisantes pour les hommes. Évidemment, certains s’accommodent bien de l’autorisation à violer qu’offre la solidarité masculine de la justice patriarcale. Mais elles nous repeignent, au passage, comme des gros bœufs incapables de se contrôler et pour qui le moindre bout de chair nous fait tout oublier de ce qu’il y a entre les deux oreilles.

La jupe et le viol, c’est donc un grand symbole de l’émancipation des femmes. Il y a du boulot parce que les forces réactionnaires se défendent, ici comme au Swaziland, ceux qui vous pornographient sur les pubs comme ceux qui vous enferment derrière un voile.

Romain JAMMES

Advertisements

23 réflexions sur “La mini-jupe et le viol

  1. Une femme en mini robe, maquillée, bien coiffée, coquette quoi! Elle est aguicheuse. Si elle a des problèmes elle les aura cherchés.
    Un homme habillé sexy, coiffé au gel, parfumé, coquet quoi! Rien on ne dit rien; Et il n’aura pas de problème.
    On cherche l’erreur ou tout le monde a trouvé?

    • Normal la femme à toujours attendu que les mecs leur tombes tout cuit dans les bras;les hommes font la démarche envers la femme; la femme non,cherché l’erreur.Si la femme mettait sa soie disent égalité des sexes en pratique je croie que le problème ne se poserait pas non plus,au lieu de de toujours nous dire que cela n’est pas à elle de le faire éternelle refrains,donc certain homme en profite vu que beaucoup de femme sont restait dans leur vieux principes,les vielles habitude ont la vie dur.

      • Et en bon français, votre commentaire dit quoi ? Parce que là je ne comprend rien à votre charabia !

      • vous ne comprenez rien au charabia comme vous marqué ou vous ne chercher pas à comprendre car se n’est pas la même chose ne pas comprendre et ne pas vouloir comprendre,faite comme les hommes quand ils doivent décodé les signes des femmes quand un homme leur plaît ou achetez un décodeur comme moi je lès fait pour essayer de comprendre les femmes même le décodeur à du mal à vous comprendre

      • Ce n’est pas parce qu’on vous apprend que les femmes ne doivent pas aller vers les hommes que si une femme ne va pas vers vous ça devient consentant. Ça n’a aucun rapport.

  2. Tandis que chez nous la loi sur le port du pantalon est toujours en vigueur et personnellement, j’attends toujours que Mme Vaud-Belkacem l’abroge. Parce qu’il existe un risque de voir un jour une élection qui nous mettra au pouvoir des politiques qui nous ressortirons cette loi pour la faire appliquer dans les faits. Nous ne sommes pas à l’abri d’une telle situation et rien n’est jamais acquis. Surtout par les temps qui courent.

  3. Elle est bien l’affiche que tu mets à la fin. Elle parle de cette forme de viol très banale dont on ne parle jamais, le viol conjugal (« une jupe trop courte, un excès d’alcool, un refus pas assez énergique ou un contrat de mariage »). Je pense que la très grande majorité des viols ont lieu au sein du mariage, cette institution sacrée, n’est-ce pas. Et de manière répétée, sur des années, une démolition en bonne et due forme.
    On devrait en parler beaucoup plus, à mon avis, mais je pense que c’est tabou. Beaucoup de bons pères de familles, ça leur ferait drôle si le soir au jété on évoquait devant les enfants un truc qui leur semble leur « droit ».

  4. Je pourrais me balader à poil, ça ne donnerait à personne le droit de me toucher. Tant que certains n’auront toujours pas compris ça, cette violence continuera d’être tolérée. Cette loi me donne la gerbe.

  5. C’est quoi cet article totalement feministe, mensongé, diffamant et grossier…La mini jupe est un mode de société typiquement occidentale crée par les hommes et naïvement défendu par les femmes soi disant féministe. La vrai question est à quoi sert la mini jupe? Pour le bien commun? J’en doutes. Cela doit être un débat de société avec une parole libérée ainsi nous en serons plus sur l.avenir de la mini jupe.

    •  » La vrai question est à quoi sert la mini jupe? Pour le bien commun?  »

      Faudra m’expliquer en quoi cette question est pertinente ! Dans ce cas, quel est le bien commun du manteau de fourrure ? Du jean, du costard cravate et j’en passe.

      En fait, elle ne fait pas que manquer de pertinence, elle est tout simplement stupide !

    • On ne sait pas vraiment qui a créé la mini-jupe, mais Mary Quant par exemple n’était pas un homme et c’est la personne à qui l’on accorde le plus souvent l’idée, pas Rudi Gernreich (l’homme auquel vous deviez penser… je vous donne juste le bénéfice du doute !)
      Personnellement, je pense que ce n’est pas une personne individuelle qui a inventé la minijupe. Mary Quant fera simplement partie des personnes qui l’ont le plus popularisée.
      La mini-jupe permet d’être plus confortable (selon la personne) et moins au chaud que dans un pantalon et selon la coupe en étant moins « enfermé des jambes » que dans une jupe longue, même large, et en pouvant donner de grands coups de pieds histoire de jouer au foot ou pour se défendre. Aussi, pour parler franc, il est plus facile de pisser debout en mini-jupe qu’en short, vu que la tirette n’est jamais assez longue pour la personne à vulve moyenne sur les shorts et que le tissu vous couvre les parties sans ouverture possible (il faut alors porter un short dit « pour homme » à la tirette plus longue et le descendre un peu en gardant le bouton du haut fermé pour pas que ça glisse ; bien sûr, l’industrie pourrait fabriquer des shorts adaptés à mon anatomie, mais on pense soit que mon anatomie ne peut pas pisser debout sans utiliser un objet soit que c’est immoral. Même dans ce cas, j’ai l’impression de pouvoir marcher plus facilement et même d’être moins exposée en minijupe qu’en short, exposer mes jambes ne me gène pas mais avoir l’impression d’exposer la forme de mes fesses oui, c’est personnel.)
      Porter une minijupe, ça peut changer toute une tenue, et les gens utilisent souvent l’habillement comme activité créative de la journée ou autre, et au final c’est un droit de choisir quoi porter sur son corps, comme on peut choisir quoi bouffer en fonction de son compte en banque. Si une personne individuelle est plus heureuse et est bien traitée, on peut dire que oui ça affecte le bien commun puisqu’elle sera sympa avec d’autres en retour.
      Imaginez : « à quoi sert le beurre de cacahuètes ? pour le bien commun ? le vrai débat quant aux personnes qu’on justifie d’avoir agressée à cause de leur consommation de beurre de cacahuètes… ne peuvent-elles pas juste ne pas en manger ? »

  6. Il y a eu un documentaire, superbement réalisé, qui a été diffusé sur Fr2 il y a peu, je crois que c’était, « Viol, le manifeste »
    A vérifier

    Mais bref, je suis entièrement d’accord avec toi, je serais incapable de m’exprimer aussi bien que toi à ce sujet car à chaque fois je m’énerve et mon discours devient brouillon !

    C’est rassurant de voir qu’il existe encore des personnes censées !

    Beaucoup d’hommes, comme de femmes, reste campé sur leur positions … c’est bien triste

  7. « Aux États-Unis, une femme a été licenciée car elle était une « menace » pour le mariage de son patron. » C’est la pleine régression!! Mais si on nous cherche, on va nous trouver!

  8. Pingback: La mini-jupe et le viol | Féminisme, Genre, LGBT | Scoop.it

  9. à force de traité les hommes comme des mrds comme le font les femmes seules ou en couple sur les sites libertin ou en clubs libertin il y a rein d’étonnant que là situation dégénère avec tout ces propos vraiment dégradant

  10. Pingback: Jeudi 21 mars : La surprise masculiniste ! | L'Art et La Manière

  11. Pingback: La Dépêche se lâche contre les femmes | L'Art et La Manière

  12. Pingback: Moissac au Coeur Moissac au coeur

  13. Pingback: On a testé pour vous : le harcèlement ! | L'Art et La Manière

  14. Pingback: L'art et la manière | Pearltrees

  15. Pingback: Viol | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s