La commission Jospin se fout un peu de nous…

Bon, dans la série « on s’attendait pas à grand chose mais c’est quand même une vaste blague » qui résume à peu près mon sentiment vis à vis du gouvernement, le rapport de la commission Jospin nous offre un bel épisode. Le scénar’ est un peu téléphoné, ou c’est peut-être les bandes annonces qui ont tué le suspens. Bref, à cette gauche rien de nouveau, face à un système politique en crise de légitimité, on repeint les murs qui s’effritent.

Et pourtant ça fait un petit moment que rien ne va. Les français vont voter sans conviction, ils ont une représentation déplorable de leurs élus et du système politique. Souvent, d’ailleurs, ils ont pas vraiment tort, parce que tout la haut, il y a de sacrées ordures, et toujours les mêmes (des mecs d’ailleurs).

Pour beaucoup, voter est un pis-aller, de toute façon. La plupart y voit une tradition qui ne changera pas grand chose malgré les slogans chocs. Bref, le « renouveau démocratique » (c’est comme ça que s’autoproclame le rapport, c’est aussi naïf qu’un ministère du redressement productif)… Donc ce renouveau, bah y en a sacrément besoin. Alors les citoyens sont un certain nombre à demander une part du gâteau… Avec ce rapport, Jospin nous jette la cerise à la gueule. On doit dire merci ?

Dans le cu(l)…mul des mandats

Le cumul des mandats, c’est la plus grosse blague de notre République. Une poignée de mecs blancs cadre sup’ ou haut fonctionnaire se sont dit que ce serait dommage de partager le pouvoir. Du coup ils le gardent. Mais ce qui est embêtant en France, c’est qu’il y a un sacré paquet de postes d’élus. Alors histoire de contrôler le four et le moulin (et de tirer des bénéfices des deux), on cumule encore et encore. Au final, on fait donc des courbettes aux députés-maires-président d’agglo-président du conseil général. Et le comble du lamentable c’est qu’avoir un mandat devient le moyen de légitimer l’obtention des autres. Tout ça doit pas aider à faire correctement le boulot, et surtout ça n’aide pas à ce que les citoyens se disent que les élus sont accessibles tout ça tout ça. D’où le gouffre béant entre les acteurs du système politique et les citoyens donc la défiance, et par là le désintérêt et la possibilité pour ces bouffons d’asseoir encore plus leur domination.

Alors il y a du boulot. Bien sur le rapport Jospin c’est toujours mieux que rien et je pense qu’il va y avoir (il y a déjà) quelques réfractaires. Il limite le cumul entre exécutif local et mandat national. Pour les mandats départementaux ou régionaux rien. Pourtant, même sans exécutif, les conseillers régionaux et généraux gagnent entre 1500 et 2600 euros. C’est bien qu’ils doivent y consacrer une part importante de leur activité. Alors avec un mandat de député (qui occupe plus qu’un plein temps) il y a nécessairement un soucis. Et moi, comme je veux le bien de mes p’tits élus, je voudrais pas les surmener.

Le cumul dans le temps, hors de question de l’aborder. Pourtant des élus qui revendiquent leur mandat de 35 ans, ça commence à faire un peu lourd. Y a comme qui dirait un os dans la soupe. Alors pour faire tourner les positions de pouvoir, en fait pour qu’il y ait une vraie application de la citoyenneté (qui suppose l’alternance des positions d’élus et non-élus) il faudrait mettre un bon coup de pied dans la fourmilière… Seulement les fourmis, ce sont elles qui votent les lois. Comme c’est dommage.

L’appât…rité

Il faut m’arrêter quand je fais des titres comme ça. Alors cette histoire de cumul des mandats ça aide pas à ce que ce ne soit pas que des hommes qui trustent les positions électives. Et globalement, les femmes sont complètement oubliées de cette histoire. Les peines contre les partis qui ne respectent pas la parité dans les candidatures sont toujours assez légères pour que ça fasse doucement rigoler l’UMP. En France, on a 26,9% de femmes à l’Assemblée Nationale, ça ne semble pas faire partie des priorités du « renouveau démocratique » manifestement.

Globalement, les modes de scrutin ne sont pas interrogés. Les 10% de proportionnelle sont clairement symboliques. Les scrutins uninominaux composent des assemblées d’hommes et renforcent le bi-partisme. Ça non plus ça ne gêne pas grand monde dans la commission. Comme tout semble aller très bien, pourquoi changer ?

La république crève

C‘est cette logique qui anime finalement tout le travail. La commission, c’est réunion en huit-clos. Comme refondation de la démocratie on a déjà trouvé mieux. Car honnêtement, pour renouer des liens entre les citoyens et ceux qui prétendent les représenter, il faudrait un léger détail de l’ordre de l’implication populaire. Bon, pour organiser des primaires et faire un casting présidentiel ça on est chaud. Mais pour offrir l’opportunité aux citoyens de prendre en main des questions institutionnelles de cet ordre, ça coince. On préfère le faire à 15 dans un bureau : des profs d’université, des anciens ministres,… Bref, tout un gratin hypeeer-subversif !

Finalement est-ce que c’est franchement étonnant d’avoir un rapport qui ne change que la surface des choses. Le décalage entre les aspirations citoyennes et les élus demande peut-être des mandats uniques, des limitations dans le temps, la généralisation des scrutins de listes (quitte à ce qu’il y ait une petite prime majoritaire) pour plus de représentativité. Il faudrait réfléchir à des mécanismes d’intervention populaires, des assemblées, peut-être appliquer ce foutu référendum d’initiative populaire et parlementaire qui a été voté y a plusieurs années sans loi organique pour le mettre en place. Peut-être que si on ne filait pas un blanc seing à un mec tous les 5 ans dans un système hyper-présidentiel on aurait moins l’impression qu’on se fout de notre gueule… Peut-être que si les principaux médias ne léchaient pas le cul des industriels et ne préféraient pas l’audience à l’information ça changerait un peu la donne…

Bref, la république crève, et on lui file de la morphine. Bravo !

Romain JAMMES

Advertisements

3 réflexions sur “La commission Jospin se fout un peu de nous…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s