Le 30 septembre je serai dans le cortège féministe, pourquoi ?

En général si vous vous retrouvez sur ce blog, il n’y a pas 36 raisons (quoi que). Vous êtes peut-être un ami, par charité vous venez augmenter le nombre de visites, c’est gentil. Vous êtes peut-être à la recherche d’une prostituée. Et oui, depuis que j’ai écrit un article sur le sujet des internautes arrivent par hasard ici en cherchant le coin tapinage de leur ville sur google (et ça c’est la version polie, mais je ferais un article spécifique là-dessus je pense). Vous êtes plus probablement féministe et de gauche, auquel cas il y a des chances qu’on se croise le 30 septembre (sauf si ça me fait le même coup que le 18 mars à la Bastille).

Quoi qu’il en soit, moi j’y serais, et pas n’importe où…

Quel traité !

Je sais pas pour vous, mais moi je trouvais que l’Union Européenne, jusque-là, c’était un peu gnangnan. On se faisait des jolis sourires, des compliments, quelques échanges d’étudiants, histoire de mélanger leurs fluides. Une petite hymne nous tirait une larme à l’œil et une bonne dose d’hypocrisie s’abattait sur le dos du peuple.

Au fond, même pour le traité de Lisbonne on avait tenté quelques tournures de phrases biscornues, on avait fait (re)voté quelques peuples. Bref, une énergie colossale pour conserver une image à peu près démocratique. Honnêtement, de moins en moins de gens y croient. Il n’y a que Cohn-Bendit pour se mentir à ce point. C’est touchant. Mais cette fois c’en était trop, dissimuler le vrai dessein de l’Europe ne marche qu’un temps. Un jour ou l’autre il fallait assumer dans les textes. Et bien soit, le changement c’est maintenant, ces râleurs de Français viennent de se taper 1 an d’élection à coup de Hallal et de Mohamed Merah, ils en ont ras-le-bol de la politique, c’est le moment.

Le TSCG c’est donc le rêve de tout libéral qui se respecte. Par conséquent, c’est le rêve de la finance, qui n’est manifestement pas rassasiée tant qu’il reste des parcelles démocratique dans ce bas monde. Aucun pays n’arrivait à passer sous la barre des 3% de déficit de Maastricht ? Aidons les un peu : imposons moins de 0,5% du déficit structurel ! Le message doit être clair : le problème, c’est le train de vie de l’État, donc les fonctionnaires et les services publics. Si ce n’est pas respecté (et franchement ça ne le sera pas), la Commission Européenne imposera des mesures structurelles et leur calendrier pour appliquer elle-même les coupes drastiques qu’on appelle aussi l’austérité. Quand le peuple ne décide plus c’est tout de suite plus simple. Un État qui fait de la résistance pourra encourir des sanctions financières, ce qui l’aidera, n’en doutons pas, à boucler son budget. N’est-ce pas magnifique ?

Attendez ce n’est pas fini ! L’Europe solidaire, j’en ris encore en me rasant (pas trop fort sinon ça coupe). Le mec qui a pondu l’Europe « pour la paix » a fait le plus fabuleux plan de com’ de toute l’histoire de l’humanité ! Déjà, les pays étaient interdits d’emprunter à leur banque centrale depuis les années 70, puis à la banque centrale européenne avec l’Euro. Tout s’emprunte sur les marchés financiers histoire de garantir de bonnes marges aux banques. Bien sûr, aucun pays ne peut prêter à un autre, ce serait déloyal. Et comme le tableau n’était pas tout à fait fini, le TSCG propose que chaque pays puisse épier le budget et les politiques économiques de son voisin et porter plainte s’ils contredisent le diktat d’austérité de la Commission. C’est écrit noir sur blanc ! Il n’y a même pas de langue de bois. La vie est belle non ?

Évidemment ce pacte est restreint, il s’appliquera au plus vite mais finira par intégrer le Traité de Lisbonne puis des directives afin de s’appliquer à toute l’Union Européenne. Faut pas déconner !

L’austérité est anti-féministe

Ça c’est la raison pour laquelle je pense qu’il faut un débat national sur ce sujet, et un référendum pour laisser le peuple s’exprimer. Il est de notoriété relativement publique qu’il y a un riquiqui gouffre entre l’élite qui idolâtre l’Europe quelle que soit sa forme et la population qui subit chaque jour sa politique inique. Mais plus que tout, l’austérité a un effet décuplé sur une partie de la population. Une toute petite partie de LA MOITIE : les femmes !

En effet, qui c’est qui occupe les emplois les plus précaires et qui fait partie des premières charrettes ? Les femmes. Qui c’est qui touche une retraite de misère et qui subit de plein fouet les réformes de ce système ? Les femmes. Qui c’est qui touche le moins d’argent et qui prend une baffe quand on gèle les salaires ? Les femmes. Qui c’est qui s’est fait insulté quand on a augmenté le SMIC de 2% en se félicitant de cette augmentation de « 20 euros » pour les smicards ? (dixit La ministre du droit des femmes) Et bien ceux (celles) qui travaillent à temps partiel imposé : les femmes. Qui c’est qui est quasiment absent des directions du CAC 40 ? Les femmes. Qui c’est qui n’a plus la garantie technique du droit à l’avortement à cause de la privatisation de la santé ? Les femmes. Qui c’est qui est obligé de se prostituer pour bouffer ? Les femmes. Bref, qui sont les prolétaires des prolétaires, les précaires des précaires, les oubliées de l’histoire, les femmes inconnues des soldats inconnus ? Les femmes.

Alors ce 30 septembre c’est pour les peuples de toute l’Europe que j’irai à Paris demander un référendum sur le TSCG. Mais c’est aussi et surtout pour les femmes de toute l’Europe qui subissent encore plus que les hommes l’enfermement dans l’austérité. Ce traité, comme beaucoup d’autres politiques, est une production du capital pour assouvir les peuples d’Europe et une production du patriarcat qui conforte la domination masculine !

Le 30 septembre, toutes et tous, montrons leur qu’on les laissera pas faire. En plus, le cortège féministe étant tout devant, il y a des chances que cette fois, j’arrive au bout de la manif !

Romain JAMMES

Advertisements

3 réflexions sur “Le 30 septembre je serai dans le cortège féministe, pourquoi ?

  1. Pingback: Avec Hollande, il y a urgence… ou pas ! « L'Art et La Manière

  2. Pingback: Jeudi 21 mars : La surprise masculiniste ! | L'Art et La Manière

  3. Pingback: L'art et la manière | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s